Naviguer "Militaire"

Article

Fort Chambly

En 1813, au cours de la GUERRE DE 1812, on entreprend la construction d'un vaste complexe militaire. Mal entretenu et délabré, le Fort Chambly est abandonné en 1851. En 1882-1883, des particuliers restaurent le site, qui deviendra le parc historique national du Fort Chambly en 1921.

Article

Fort Duquesne

Le fort Duquesne se trouve au confluent des rivières Allegheny et Monongahela, à l'emplacement actuel de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Pendant la GUERRE DE SEPT ANS, il défend le territoire possédant la plus haute importance stratégique du front ouest.

Article

Fort Frontenac

En 1982, des fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour une partie des fortifications originales dans le centre-ville de Kingston. Une partie des murs a été exposée et stabilisée.

Article

Fort Haldimand

Le Fort Haldimand s'élève sur le promontoire ouest de l'île Carleton, à l'extrémité est du lac ONTARIO, à environ 16 km au large de Kingston (Ontario). Le fort est construit en 1778 par les Britanniques durant la guerre de la RÉVOLUTION AMÉRICAINE.

Article

Fort Henry

Le fort Henry (KINGSTON, Ontario) a d'abord été construit pendant la GUERRE DE 1812 sur la pointe Henry, située près du lac Ontario. Il sert à surveiller l'entrée du fleuve Saint-Laurent et le chantier naval de Kingston.

Article

Fort Michilimackinac

Michilimackinac n'a connu d'action militaire que pendant la GUERRE DE 1812. Sous le commandement du capitaine Charles Roberts, une troupe de 600 Britanniques, Canadiens et Autochtones du FORT ST JOSEPH débarque dans la nuit du 17 juillet 1812, un mois après le début des hostilités.

Article

Fort Niagara

Le Fort Niagara est une fortification française construite en 1726-27 située sur la rive est de la rivière Niagara à la tête du lac Ontario au nord the Youngstown, NY.

Article

Fort Ticonderoga

Le Fort Ticonderoga (Carillon), dont le nom signifie « endroit au milieu des eaux », occupe un emplacement stratégique au confluent des lacs Champlain et George, dans le Nord de l'État de New-York.

Article

Fusil Ross

Au début du XXe siècle, le fusil Ross, une arme d’infanterie de fabrication canadienne, est produit en alternative au fusil de fabrication britannique Lee-Enfield.

Article

Garnison, villes de

En 1662, Plaisance (Placentia) a une garnison de 25 soldats français. Dès 1704, ils sont déjà 150, en raison de l'importante croissante de Plaisance à titre de centre de la flotte de pêche française.

Article

Goélette de pêche

Une goélette de pêche est un ancien type de petit bateau à deux mâts verticaux qu'on retrouvait dans les colonies britanniques d'Amérique du Nord et qui était couramment utilisé dans les provinces Maritimes jusqu'au début des années 1900.

Article

Guelph in the First World War

Pendant la Première Guerre mondiale, Guelph, en Ontario, ressemble à toutes les petites villes canadiennes. De ses 16 000 habitants, plus de 5 610, soit environ un tiers de la population, se sont portés volontaires pour le service militaire, et 3 328 d’entre eux sont enrôlés. Aujourd’hui, le nom de 216 de ces soldats est commémoré sur le cénotaphe de la ville. Pendant que les militaires de Guelph se battent outre-mer, la guerre a un effet profond et durable sur la ville — une expérience qui donne un aperçu des conditions de guerre au Canada.

Article

Guerre de 1812

La guerre de 1812, qui a duré jusqu’en 1814, fait référence au conflit militaire qui a opposé les États-Unis à la Grande-Bretagne. Comme colonie britannique, le Canada a été entraîné dans la guerre de 1812 et envahi à maintes reprises par les Américains. La guerre a été menée dans le Haut-Canada, le Bas-Canada, dans la région des Grands Lacs et le long de la côte de l’Atlantique, ainsi qu’aux États-Unis. Le traité de Gand (1814), qui a mis fin à la guerre, consacre essentiellement le statu quo. Cependant, la guerre a su marquer le Canada. D’une part, elle a contribué à la montée du sentiment national, notamment parce que ce sont principalement les soldats civils qui ont repoussé l’envahisseur. D’autre part, elle a nui à la relation d’alliance entre les Canadiens et les Britanniques, et les Premières Nations, puisque ces dernières ont perdu non seulement de nombreux guerriers (dont le grand Tecumseh), mais également tout espoir d’arrêter la conquête américaine vers l’ouest. En outre, leur contribution a rapidement été oubliée par leurs alliés (voir Participation des Premières Nations et des Métis à la guerre de 1812).

Article

Guerre de Corée

La guerre de Corée éclate le 25 juin 1950, lorsque les Forces armées de la Corée du Nord envahissent la Corée du Sud. La phase de combat de la guerre dure jusqu’à ce qu’on signe un armistice, le 27 juillet 1953.

Article

Guerre de Sept Ans

La guerre de Sept Ans (1756-1763) est la première guerre à l'échelle mondiale. Le conflit oppose la Grande-Bretagne, la Prusse et Hanovre à la France, à l'Autriche, à la Suède, à la Saxe, à la Russie et, finalement, à l'Espagne.

Article

Guerre de la succession d'Autriche

L'Angleterre et la France sont entraînées dans le conflit dans des camps adverses, et celui-ci s'avère désastreux pour les deux pays. Une armée anglaise subit une cuisante défaite aux mains des Français, le 11 mai 1745, à Fontenoy dans les Flandres (Belgique) et est chassée du continent.